trouver un technicien
appeler nous (+509) 2910-1000
ecriver nous info@idejen.org
  1. De l'emploi

    1. Préambule

      L’idée de recherche d’emploi pour les jeunes ayant terminé une formation technique de courte durée s’inspire du souci :

      1. De vouloir aider le jeune à améliorer son savoir-faire par la pratique ;
      2. De le mettre en contact avec une structure plus formelle lui permettant de connaître le milieu du travail et aussi lui faciliter l’apprentissage de certaines valeurs sociales comme la ponctualité, l’hygiène vestimentaire, l’esprit d’équipe, le respect d’autrui, la valeur du travail, etc.

      Cet emploi pour être efficient nécessite certaines considérations spéciales de la part de l’employeur qui accueille le jeune, de l’Ecole Atelier de formation et du jeune lui-même.

    2. Objectif de l’emploi

      L’emploi aura pour objectif essentiel d’assurer le développement du savoir-faire du jeune ainsi que l’acquisition de certaines attitudes propres en milieu du travail. Cet emploi s’intègre dans la démarche d’acquisition de valeurs nécessaires à la réinsertion socio-économique des jeunes en situations difficiles.

    3. Fonctions de l’emploi

        L’emploi permettra aux jeunes de :
        1. Avoir une meilleure connaissance du fonctionnement d’une institution de travail;
        2. Mieux connaître le marché du travail;
        3. D’acquérir certaines notions de valeurs et d’approfondir ses compétences.
        4. Générer des revenus pour se prendre en charge

    4. Accueil et Encadrement du jeune

      L’accueil et l’encadrement du jeune sont assurés par un(e) employé (e) désigné (e) par l’employeur. Cette personne jouera le rôle de Tuteur. Elle assurera l’encadrement et le suivi du jeune durant toute la durée de l’emploi.

    5. DES RESPONSABILITES DE CHAQUE ENTITE

      Ce contrat de travail engage trois entités :

      • Le jeune
      • L'école atelier de formation et
      • L'employeur

  2. RESPONSABILITE DU JEUNE

    Le jeune qui est accepté par l’employeur, pour participer au programme de stage, s’engage à respecter les conditions de l’emploi ainsi stipulées.

    1. Le jeune doit manifester sa volonté de participer au programme de placement dans l’institution proposée;
    2. Le jeune a suivi un cours de formation technique et est détenteur d’un Certificat d’Aptitudes Professionnelles de l’INFP;
    3. Le jeune a suivi un cours de formation en préparation à l’emploi par l’une des Ecoles Ateliers d’IDEJEN;
    4. Le jeune en emploi, aidé par un tuteur, devra développer son savoir- faire et des attitudes propres en milieu du travail ;
    5. Le jeune devra effectuer les tâches assignées par son tuteur et qui répondent à ses capacités intellectuelles et physiques ;
    6. Le jeune s’engage à se rendre disponible pendant toute la durée de l’emploi;
    7. Le jeune sera soumis aux règlements et principes en vigueur dans son lieu de travail, notamment en matière d’horaires, de bonne conduite et du secret professionnel. En cas de manquement grave, l’employeur peut mettre fin au contrat de travail en ayant soin d’informer l’Ecole Atelier;
    8. Le jeune signera le contrat de travail avec l’employeur et qui sera approuvé par l’Ecole Atelier de référence;
  3. L’ECOLE ATELIER DE FORMATION

    L’Ecole Atelier de formation doit tout mettre en œuvre pour s’assurer que le jeune réponde et respecte les conditions de l’emploi. A cet effet, elle veillera au respect des aspects suivants :

    1. L’Ecole Atelier de formation doit s’engager à fournir toutes les informations jugées pertinentes par l’employeur sur le jeune. Elle fournira à l’employeur le dossier complet du jeune comprenant : son curriculum vitae, son certificat de formation technique, son certificat médical, son certificat d’aptitudes spéciales délivré par l’Ecole Atelier de formation.
    2. L’Ecole Atelier de formation devra détenir toutes les informations nécessaires sur le jeune en cas d’urgence.
    3. L’Ecole Atelier de formation gardera un rapport étroit avec l’employeur pour s’assurer de l’évolution du jeune.
    4. L’Ecole Atelier de formation s’assurera que le jeune désigné pour l’emploi ait reçu la formation en préparation à l’emploi son entrée sur le marché du travail.
    5. L’Ecole Atelier Formation continuera avec la formation du jeune dans les aspects qui se seront révélés négatifs ou qui méritent d’être améliorés selon l’employeur.
    6. L’Ecole Atelier Formation s’assurera qu’une attestation de travail soit délivrée au jeune à la fin du contrat et mettant l’accent sur les critères suivants : la ponctualité, l’intégration et la qualité du travail fourni par le jeune.
    7. L’employeur qui accepte de donner un emploi aux jeunes en situation difficile met en valeur son sens de « Responsabilité Sociale ». Il accepte le jeune en connaissance de cause et par conséquent est prêt à tout mettre en œuvre pour faire de cette expérience une réussite sociale.
  4. L’employeur s’engage à respecter les clauses suivantes :

    L’employeur qui accepte de donner un emploi aux jeunes en situation difficile met en valeur son sens de « Responsabilité Sociale ». Il accepte le jeune en connaissance de cause et par conséquent est prêt à tout mettre en œuvre pour faire de cette expérience une réussite sociale.

    1. L’employeur devra désigner au sein de son institution un tuteur destiné à guider le jeune pendant la durée de l’emploi tant au point de vue technique qu’à celui de ses relations avec les autres membres de l’institution;
    2. L’employeur s’engage à ne pas utiliser le jeune à des fins autres que celles liées à sa formation initiale, ou aux objectifs de l’emploi;
    3. L’employeur s’engage à respecter les capacités physiques du jeune en l’évitant certains travaux qui soient au-dessus de sa force de travail ;
    4. Aucun sévice corporel ou mental n’est admis pendant la période de l’emploi en vue de faciliter au jeune un environnement d’apprentissage correct et adapté ;
    5. Selon satisfaction, à la fin du stage, l’employeur pourra décerner un certificat au jeune.
    6. Il est convenu que l’employeur, en fonction de ses disponibilités et de sa satisfaction, versera au jeune une rémunération minimale équivalent au salaire minimal adopté par le Ministère des Affaires Sociales et du Travail.
    7. L’employeur signera le contrat de travail avec l’Ecole Atelier de Formation et le jeune bénéficiaire.
    8. L’employeur s’engage à verser, par jeune, une somme de cents (100.00) gourdes à l’Ecole Atelier de Formation représentant les frais de constitution de dossier du jeune.
    9. Certification

      En fin d’emploi, l’employeur décernera au jeune un certificat de travail.